Lors de cette audition, j’ai interrogé la directrice générale de Santé publique France sur l’impact qu’aurait l’inscription du covid-19 au tableau des maladies à déclaration obligatoire, ce que pourrait nous apprendre d’éventuelles comparaisons entre l’épidémie actuelle et des épidémies passées de nature similaire et l’utilité de tester l’ensemble du personnel des écoles et des crèches.