Lors de cette audition, j’ai pris l’exemple du diabète pour poser la question de la répartition  à l’intérieur d’une enveloppe prévue pour le suivi d’un patient.