Lors de l’examen du rapport et du texte de la commission, je me suis interrogé sur l’intérêt de cette proposition de loi alors que la loi prévoit déjà l’information du patient.