Au cours de cette audition, j’ai demandé communication des chiffres respectifs des dettes de l’Acoss et de la Cades.

Je me suis également étonné que M. Rivière puisse affirmer que le système a « vocation à paupériser les retraités ».