Lors de l’examen du rapport pour avis, j’ai regretté l’échec des politiques de la ville successives, les différentes formes de contrats aidés, s’accompagnant d’importants effets d’aubaine, tandis que manquent les actions de formation et les débouchés et que sévit l’économie souterraine.