J’ai apporté très tôt mon soutien à notre Président de la République Emmanuel Macron.

Dans un souci de cohérence, je m’apprête donc à rejoindre le groupe sénatorial « La République En Marche ! » poursuivant, ainsi, mon engagement au sein de la majorité présidentielle.

Je quitte le Rassemblement Démocratique Social et Européen, non sans regrets, groupe qui m’a permis d’appréhender ma fonction de sénateur au mieux, dans un dialogue permanent, apaisé et libre.

Ce changement ne marque en aucun cas une rupture avec mes idées, mes convictions, mes combats, qui restent et resteront toujours les mêmes : la défense d’une République forte au sein d’une Europe forte, en mesure de répondre aux difficultés auxquelles sont confrontés les citoyens et aux défis du XXIeme siècle, en faisant de l’éducation une priorité.