Je les ai interrogés sur les éventuelles modifications des données techniques en matière de prélèvement depuis le possible recours à la sédation profonde et continue. J’ai également de nouveau abordé la question des greffes de reins, insuffisantes en France, sujet sur lequel j’ai déjà posé une question écrite au Gouvernement.