En application de l’article 13 de la Constitution, la commission des affaires sociales a procédé à l’audition publique de Mme Agnès BUZYN, présidente de l’Institut national du cancer (INCa), que le président de la République propose de nommer à la présidence de la Haute Autorité de santé (HAS).

J’ai défendu la nécessité de l’information aux patients, élément essentiel de la démocratie sanitaire. J’ai interrogé la candidate sur les recommandations de la HAS et sur sa position vis-à-vis des vaccinations.