J’ai cosigné cette proposition de loi qui vise à inscrire les principes fondamentaux de la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Églises et de l’État dans la Constitution, afin de conférer à ce texte davantage de force politique et une plus grande portée juridique.