Suite de l’examen des amendements au texte de la commission

Je me suis opposé à un amendement prévoyant la lutte contre la dénutrition, en particulier dans les établissements d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes (Ehpad), parmi les objectifs de la politique de santé. C’est une préconisation qui relève de la pratique médicale et du bon sens et n’a pas à être inscrite dans la loi, d’autant que la dénutrition peut parfois survenir de manière inéluctable en fin de vie.