Co-rapporteur, pour la commission des affaires sociales, de la proposition de loi créant de nouveaux droits pour les malades et les personnes en fin de vie, je suis notamment intervenu lors de la discussion générale.